mercredi 26 février 2014

Narrow daylight

Me revoilà ! (wouhou!! trois articles dans le même mois!! Suis pas peu fière, tiens!)
Ouaip, parce que, même si j'ai enfin retrouvé ma MAC avec plaisir, j'ai néanmoins encore pas mal de tricot à vous montrer!

Et tout d'abord, ladies and gentlemen : mon projet boulet 2013!!!



Si si.
Je sais, là, comme ça il a l'air tout joli et innocent dans la lumière du matin, mais en vrai... Grrrrrrrr!!!!
On est pas super copains, lui et moi.


Bref : c'est le pull "White Light" de la célèbre (et à raison) Veera Välimäki (inutile de vous dire que c'est ce graaaaaaaaaaand col tout douillet qui m'a fait de l'oeil , j'imagine?)



J'avais super envie d'un pull pastel tout doux, un peu loose et confortable, pour se lover dedans le matin quand il fait tout froid et qu'on resterait bien à la maison à boire du thé et manger des chocolats, tout ça...

En prime, lors de Stitches West opus 2013 (je parlais de celui de 2012 ici), je suis tombée sur une super promo : un lot bradé de dix pelotes de Debbie Bliss Cashmerino Aran (Merinos/microfibre/cachemire!!) dans ce joli rose bisounours qui s'est immédiatement jeté dans mes bras!
C'est doux, c'est beau... c'était exactement la laine que je voyais pour ce pull : banco.
Hop, me voilà au boulot illico-presto, débordante d'enthousiasme et déjà prête à me lover dans mon pull-doudou rose...



...Et là, vous allez comprendre pourquoi le projet bien-aimé est devenu projet boulet :


Vous le voyez, mon problème d'emmanchures??? 
Ouais, ben moi aussi. 

Grrrrrrrrrrrr!
 Ohlala... Ça m'éneeeeeeeeerve!!! (C'est rien de le dire.)

Donc : c'est un modèle en top-down. Peu après la séparation pour les manches, j'essaie ma petite merveille de douceur.... Et là, c'est le drame.
Je trouve les emmanchures bien serrées, et j'ai peur que ça ne passe pas, au final.
Du coup, je défais tout ça en pestant, et je rallonge mon raglan de plusieurs rangs avant de mettre les maille des manches en attente.

Oui, mais.
Le doute s'était insinué dans mon esprit, voyez? Et s'il n'était pas merveilleux, pour finir, ce pull? Hein? Damned.

Pis on était déjà en mars... Avais-je vraiment encore besoin d'un gros pull?
L'angoisse, quoi.

Alors, ça ne va pas vous surprendre, amis lecteurs, mais ça n'a pas traîné : j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai laissé mon pull dans un coin en attendant le retour de l'hiver :-)
Voilà.
Pis j'ai décidé de faire autre chose (une palanquée de châles, en l'occurrence, haha!).



Bon. Et finalement, l'hiver est revenu sur la Californie, alors j'ai résolu de reprendre mon pull... Avec nettement moins d'enthousiasme, soit, mais quand même.

La reprise ne s'est pas trop mal passée, jusqu'à l'essayage après tricot de la première manche...
...Ah ben ouais : maintenant l'emmanchure est trop grande, ça fait des plis, bouh. 

Finalement, j'aurais probablement dû les laisser telles qu'elles étaient, je pense qu'elles se seraient un peu détendues avec le bloquage et le temps... Ooops.

Et puis en plus, je trouve les augmentations du corps trop rapprochées, j'aurais dû les espacer plus, la forme n'est pas très flatteuse, du coup... Bon, mais comme le cahier des charges initial prévoyait un gros pull confortable avant tout, je décide que flûte, tant pis. Ouais, faut savoir être ferme de temps en temps. (Rien à voir avec une flemme monstrueuse de tout reprendre. Merci de votre compréhension)


Bon. Mais là, j'ai réfléchi (si. 'achement, même), et je me suis dit que si je devais TOUT défaire jusqu'aux emmanchures, j'étais à peu près certaine que mon ébauche de pull allait encore passer un an dans un coin en attendant l'hiver suivant...
Donc j'ai essayé de réduire le plus joliment possible le plus grand nombre de mailles possible sur le début des manches, et puis j'ai fini le pull comme ça.
De deux choses l'une, de toute façon : soit le pull était portable au final, auquel cas je pourrais en profiter, soit de toute manière il attendrait l'année prochaine que je trouve le courage de recommencer!


Voilà toute l'histoire.
Au final, je ne suis pas du tout satisfaite de ce pull MAIS il se trouve qu'effectivement, c'est, je pense, le pull le plus agréable à porter du monde (à peu près), tellement il est doux et moelleux... Donc tant pis, je le porte quand même (en essayant de ne pas trop râler)!
Et puis j'aime toujours beaucoup son grand col et sa couleur... C'est déjà ça!

Un petit mot sur la laine : si elle est totalement merveilleuse à tricoter, je suis finalement assez déçue : je trouve qu'elle ne se tient pas très bien pour une laine à dominante merinos (ouaip, ya moyen que mes emmanchures soient bientôt détendues, et donc encore plus larges! parfait), et surtout elle bouloche atrocement!! Ça se voit, d'ailleurs sur les photos... alors que c'était seulement la deuxième fois que je le mettais... prometteur!!
Donc je ne la recommande pas, voilà!

Et pour finir sur une note youpi-youpi (mode "je kiffe grave la Californie" ON) : regardez qui nous observait pendant la séance photos (thanks, Honey, by the way!) depuis la palissade de notre jardin!!


Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!
Mais ouais : un opossum!!!! Je n'en avais encore jamais vu un en plein jour, ni aussi bien!! Ça a fait ma journée, je ne vous le cache pas!! ;-)


Coucou!
 (hein que ça a un regard trop chou??? Bon. Ça compense un peu la queue de rat géante, vous me direz!)


Allez, à bientôt !




Eliowyn

7 commentaires:

  1. Quand on fait quelque chose, c'est facile de trouver les défauts, mais quand j'ai vu les photos, je n'ai rien trouvé à redire (jusqu'à ce que je lise ton texte ^^). N'empêche, si tu n'interpelles pas tous les passants en leur montrant ce qui ne va pas, personne ne le remarquera ^^Bref, en un mot comme en cent, j'aime beaucoup ton pull ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Saria, c'est très réconfortant! :-)
      Bon... je vais tâcher de ne pas pointer du doigt tous les défauts quand on me fera un compliment sur mon pull, promis!!
      Merci pour ce gentil message!

      Supprimer
  2. Le défaut ne se voit pas du tout si tu ne le fais pas remarquer, et il a l'air super méga douillet, moi aussi je l'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci tout plein aussi!!! Je vais finir par le trouver joli grâce à vous, les filles!
      En tout cas il est effectivement méga douillet... ça compense pas mal ;-)

      Supprimer
  3. Ecoute, tu n'aurais pas parlé d'un souci au niveau des emmanchures, je n'aurais rien vu.
    OK. En fait, même maintenant que tu en as parlé, je l'avoue, je ne vois RIEN, mais bon... On va mettre ça sur le compte d'un perfectionnisme aigu de ta part.
    Sinon, j'adore la coupe et la couleur de ce pull-doudou et son grand col.
    Et j'adore aussi la photo où tu déploies ce grand col. J'ai gardé une âme d'enfant, ça m'a fait pouffé ^^.
    Jolie surprise, l'opossum, c'est craquant, dis donc !

    RépondreSupprimer
  4. Coucou ! Tu en as fait des jolies choses depuis que je ne suis plus passée... Ce pull est bien sympa, et personnellement je ne vois rien de choquant au niveau des emmanchures. Le genre de défaut que seule celle qui crée voit, à coup sûr ! :D
    Par contre j'ai cherché partout, et je ne vois pas les mitaines bleu pétrole que tu voulais avec le reste de ton châle. Est-ce que le projet est tombé à l'eau ? Et qu'est-ce que tu deviens ? Es-tu de nouveau en France ? J'espère que tu donneras des nouvelles bientôt (dit celle qui elle-même déserte) !

    RépondreSupprimer

J'adoooooooooooooooooooore lire vos messages!!!
Ne vous privez pas!!! (et les critiques constructives et/ou conseils avisés sont aussi les bienvenus!)